Le Collège communal de Verviers a octroyé un permis d’urbanisme déposé pour la Villa Colson, située Avenue Victor Nicolaï, 50 à Heusy. Ecolo Verviers prend acte de cette décision et estime que le collège communal de Verviers s’enfonce dans une gestion anarchique du territoire avec  une étude sur les villas remarquable qui rentre dans la liste des dépenses inutiles.

Ce permis accordé à la Villa Colson porte sur la construction de 2 blocs d’appartements pour un total de 11 logements avec un parking sous-terrain et abattage d’un épicéa. Ce permis d’urbanisme reste, pour Ecolo Verviers, en contradiction complète avec les recommandations de l’étude sur la gestion des villas remarquables, outil commandé par la Ville de Verviers et développé depuis quatre ans !

Le groupe Ecolo avait exposé des contradictions (densité et emprise au sol des extensions) sur ce projet en séance publique au conseil communal du 16 décembre 2019, où même un membre de la majorité s’était démarqué du vote de son groupe politique.

La remarquable étude sur la préservation des villas remarquables, payée avec les deniers publics à 30.000 euros, intègre donc dès aujourd’hui la famille des dépenses inutiles.

Cette décision incohérente de la majorité PS-MR-NV participe à une gestion anarchique de l’aménagement de notre Ville, et crée un précédent. Chaque fois que le Service Urbanisme s’appuiera sur cette belle étude pour cadrer un projet, le promoteur-demandeur pourra faire référence à la Villa Colson pour évoquer un “deux poids deux mesures”.

Le groupe Ecolo au conseil communal de Verviers

NB : l’étude sur les villas remarquable avait fait l’objet d’une présentation sur Vedia, en date du 19 mars 2019. Nous vous invitons à regarder à nouveau cette séquence à la lumière de cette décision. Sans commentaires.

 

Share This