En cette rentrée scolaire 2019, la mobilité douce a décidément le vent en poupe ! La locale Ecolo Verviers s’en réjouit et continuera à soutenir toutes les initiatives, concertées et réfléchies, politiques ou citoyennes, la promouvant.

  • Un nouvel échevin de la mobilité à vélo : les écologistes verviétois le saluent !
  • 20 euros par wallon et par an à investir dans la mobilité douce pour le Gouvernement wallon: nous applaudissons !
  • La création de groupes de cyclistes du quotidien (GRACQ) à Verviers, Theux et Herve : un succès !
  • Un projet de Vesdrienne qui prend consistance et crédit : encore bravo !

Cependant, les épineux défis en matière de mobilité que les Verviétois ont dû relever et devront affronter dans les mois et années à venir nous forcent à la lucidité et au questionnement :

  • Qu’en est-il exactement des aménagements cyclistes et piétons censés accompagner systématiquement la réfection des voiries ? Des exemples récents, à Petit-Rechain notamment, prouvent que leur prise en compte frôle le néant…
  • Comment expliquer que les escaliers verviétois – ceux de l’avenue Mullendorf et de la place de la Victoire par exemple – aient été laissés et soient encore laissés à l’abandon ? Que dire des escaliers de la chic-chac et de Sainte-Julienne…
  • Comment accepter, alors que la mobilité douce est sur toutes les lèvres, que les abords de plusieurs écoles et nombreux ronds-points verviétois ne soient pas équipés de passages pour piétons sécurisés et bien éclairés ? La ville de Verviers pourrait ainsi convaincre des parents à conduire leurs enfants à vélo à l’école…
  • Quel sera le sort des piétons, cyclistes et autres usagers faibles dans ce Verviers de demain, ville que nous voulons conviviale ?

Le processus de transition nous menant d’un ‘tout à la voiture’ hégémonique à un partage équitable de l’espace tenant compte en priorité des usagers dits faibles présuppose un profond changement d’attitude et des mentalités qui doit dès maintenant passer du discours aux réalisations : trottoirs aménagés et sécurisés et espaces spécifiques pour la mobilité douce dans les nouveaux aménagements.

Optimistes et responsables, nous voulons continuer à œuvrer à ce changement en promouvant le réaménagement de l’espace public autour de l’humain, en soutenant le commerce de proximité et en encourageant les modes de déplacements alternatifs et collectifs.

« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas » Lao Tseu.

La locale Ecolo Verviers

Share This