Nouveau rebondissement dans le dossier de la future caserne des pompiers !
Après le Brévent (la nouvelle caserne devait être inaugurée en 2015, dixit Claude Desama en 2011), après la rue du Viaduc, après le quartier des Hougnes, ce sera (serait !) donc la rue des Aulnes … Cela manque furieusement de méthode…
Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?
Et pourtant, ce ne devrait pas être si difficile : – établir une liste de critères pour l’implantation de la nouvelle caserne (temps de parcours pour atteindre tel périmètre, densité de l’habitat, voiries existantes, …) – sélectionner cinq ou six sites possibles et les analyser en fonction des critères définis et pondérés, en examinant en priorité certaines friches industrielles – rencontrer les habitants des quartiers concernés – prendre une décision motivée et objective – prévoir des compensations (via, par exemple, le budget participatif)
Tout le monde peut comprendre la nécessité d’avoir une caserne qui permette des interventions rapides, mais personne, et c’est normal, n’est prêt à en supporter tous les inconvénients.
Le dialogue, la concertation, la pédagogie sont indispensables, pour que l’intérêt collectif prenne le pas sur les intérêts particuliers.
Sans un changement radical de méthode, il est craindre que la saga dure encore de nombreuses années …
Paul FAUCONNIER, tête de liste Pauline DUMOULIN, cheffe de groupe Ecolo Verviers

Le dossier complet en pdf

Share This