nettoyageEcolo regrette vivement ce nouveau pas en arrière. Le dossier est complexe et difficile. Mais une gestion qui refuse de prendre le moindre risque est aussi une gestion qui n’a aucune valeur. Il est grand temps de s’y mettre : les containers à puces sont écologiquement et économiquement indispensables et nous allons devoir mettre en place ce système. Chacun le sait et le reconnait ! La Ville et l’Échevin doivent prendre leurs responsabilités et on ne peut indéfiniment renvoyer la patate chaude à ses successeurs. La gestion des déchets actuelle est catastrophique : nous figurons parmi les communes les moins efficaces en terme de recyclage, par exemple (28% seulement des déchets produits sur notre territoire sont recyclés !). Nous regrettons et dénonçons le peu de volonté dont fait preuve cette majorité, comme la majorité précédente, quant à la nécessité d’adopter le container à puces ou, à tout le moins, un système mixte containeur-sacs. Seul ce système responsabilise, incite à trier et à réduire sa quantité de déchets. Il permet également une minimisation des taxes forfaitaires au profit de taxes proportionnelles au poids des déchets résiduels produits. Nous connaissons les tenants et les aboutissants de ce dossier. Nous connaissons les questions/les problèmes qui restent en suspens, en particulier dans une ville comme la nôtre avec un noyau urbain dense et de nombreux immeubles à appartements.

Nous avions par ailleurs déjà assuré le futur Echevin de l’environnement du soutien total d’Ecolo dans ce dossier.
Aujourd’hui, c’est vraiment non à ce nouveau pas en arrière.

Share This